Raida Torjmen

Raida Torjmen est doctorante en sciences juridiques à la Faculté de droit et de criminologie de l’ULB et en droit privé à la Faculté de droit de Sfax-Tunisie. Après avoir obtenu une licence fondamentale en droit privé à la Faculté de droit de Sfax-Tunisie (2015-Mention : Bien), elle a obtenu un Master de recherche en droit privé de la même institution (2018- Mention : Bien). Suite à la publication de son mémoire sur la connexité et les groupes de contrats, elle a orienté ses travaux vers le droit du patrimoine culturel.

Le titre provisoire de son projet de thèse est « Le droit du patrimoine tunisien : état des lieux et perspectives », codirigée par le professeur Julien PIERET et la professeure Maysoun BOUZID. En bref, la thèse entend mettre à jour l’état du droit positif du patrimoine culturel tunisien et vise, dans une partie plus prospective, à émettre des propositions d’amélioration de ce droit et des institutions chargées de le mettre en œuvre et ce à la suite d’études de cas menés dans le sud-est tunisien et en collaboration avec les parties prenantes du projet Sfax Forward.

La thèse est financée par une bourse de doctorat de 4 ans délivrée par Wallonie-Bruxelles International, l’agence belge francophone de coopération culturelle et scientifique. Cette recherche s’inscrit par ailleurs dans le cadre d’un vaste programme de jumelage scientifique européen, intitulé Sfax Forward. Cultural Heritage in South Tunisia: Promoting Interdisciplinary and Participatory Sciences for an Inclusive Society menée conjointement par plusieurs Maisons des sciences de l’homme, en France (Nice, Marseille), en Belgique (Bruxelles) et bien entendu en Tunisie (Sfax).

Publications principales

  • La connexité et les groupes de contrats, Editions Universitaires Européennes, 2019, 248p.

Centre de droit public et social © 2022 All Rights Reserved