Vincent Lefebve

Vincent Lefebve est juriste, philosophe et docteur en sciences juridiques. Il est chargé de recherches au Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP), collaborateur scientifique au Centre de droit public et social de l’ULB et Expert-invité à la Faculté de droit et de criminologie de l’ULB. Il s’est employé dans sa thèse de doctorat, écrite sous la direction de Julie Allard (ULB) et la codirection de Luc Wintgens (KULeuven) à dévoiler la dimension juridique de la pensée de Hannah Arendt (Politique des limites, limites de la politique. La place du droit dans la pensée de Hannah Arendt, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2016). Ses principaux thèmes de recherche sont la justice et ses réformes, les usages politiques du droit (notamment par les mouvements sociaux) ainsi que les représentations du droit et de la justice dans la culture populaire. Récemment, il a notamment publié plusieurs articles dans le Courrier hebdomadaire du CRISP et e-legal, la Revue de droit et de criminologie de l’ULB, co-dirigé un ouvrage relatif à la notion de frontière au cinéma (avec Estelle Épinoux et Magalie Flores-Lonjou, Frontière(s) au cinéma, Paris, Mare & Martin, 2019) et participé à divers ouvrages collectifs consacrés à la pensée de Hannah Arendt.

Axes de recherche collective

Principales publications

  • « Le retour de la Belle au bois dormant. Du temps de la crise à une crise du temps », site Internet du Centre de droit public et social de l’ULB, 18 mars 2021, https://droit-public.ulb.ac.be ; Les @nalyses du CRISP en ligne, 18 mars 2021.
  •  

    « La justice est-elle soluble dans le coronavirus ? Les tensions entre pouvoirs exécutif et judiciaire en temps de pandémie », e-legal, revue de droit et de criminologie de l’Université libre de Bruxelles [en ligne], 2020, Dossier spécial Covid-19 , 24 p.

  •  

    Avec B. Biard et S. Govaert, « Penser l’après-corona. Les interventions de la société civile durant la période de confinement causée par la pandémie de Covid-19 (mars-mai 2020) », Courrier hebdomadaire, CRISP, n° 2457-2458, 2020, 127 p.

  •  

    « Le syndrome de la Belle au bois dormant. Confinement et impuissance politique », Carnet de crise du Centre de droit public de l’ULB, n° 11, 10 avril 2020, https://droit-public.ulb.ac.be ; Les @nalyses du CRISP en ligne, 10 avril 2020.

  • Politique des limites, limites de la politique. La place du droit dans la pensée de Hannah Arendt, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, coll. « Philosophie politique : généalogies et actualités », 2016, 286 p.
  • « Justice : Arendt in Jerusalem and the Problem of Judgment », trad. Z. Fouchard, in P. Gratton et Y. Sari (eds.), The Bloomsbury Companion to Arendt, Bloomsbury, London, New Delhi, New York, Sydney, 2020, pp. 447-456.
  •  

    « Law : Nomos and Lex, Constitutionalism and Totalitarianism in Arendt’s Thought », trad. Z. Fouchard, in Peter Gratton et Yasemin Sari (eds.), The Bloomsbury Companion to Arendt, Bloomsbury, London, New Delhi, New York, Sydney, 2020, pp. 457-466.

  •  

    « Urgence climatique, quel rôle pour les juges et la justice ? », La revue nouvelle, n° 8, décembre 2019, pp. 66-72 ; Les @nalyses du CRISP en ligne, 21 décembre 2019.

  • « L’émission The Voice. “L’incroyable pouvoir d’une voix” », Les @nalyses du CRISP en ligne, 21 décembre 2021.
  •  

    « Les droits de l’homme à l’épreuve des totalitarismes », in M. Leibovici et A. Mrejen (dir.), Arendt, Paris, L’Herne, coll. « Les Cahiers de l’Herne », 2021, pp. 74-79.

  •  

    « Les étrangers face à leurs juges. Représentations réalistes et allégoriques de l’altérité à l’écran », e-legal, revue de droit et de criminologie de l’Université libre de Bruxelles [en ligne], 2021, vol. 5, http://e-legal.ulb.be/volume-n05/droit-et-culture-pop-3/les-etrangers-face-a-leurs-juges-representations-realistes-et-allegoriques-de-l-alterite-a-l-ecran, 34 p.

  •  

    « Prisons : les revendications liées à l’instauration du service minimum éclipsées par la crise sanitaire », in I. Gracos, « Grèves et conflictualité sociale en 2020. I. Concertation et mobilisation aux niveaux interprofessionnel et sectoriel », Courrier hebdomadaire, CRISP, 2021, pp. 87-106.

  •  

    Avec B. Biard, « La libération conditionnelle : de la loi Le Jeune à l’instauration de la période de sûreté », Courrier hebdomadaire, CRISP, n° 2480-2481, 2020, 74 p

  • « Les réformes de l’assurance chômage (2011-2019) », Courrier hebdomadaire, CRISP, n° 2438-2439, 2019, 101 p.

Liste complète

Centre de droit public et social © 2022 All Rights Reserved